Les nids de frelons asiatiques

Le frelon asiatique est classé danger sanitaire de seconde catégorie en raison de son impact sur les populations d’abeilles domestiques. Sa piqûre n'est pas plus toxique que celle d'un frelon européen.

Le risque peut être conséquent pour les personnes allergiques ou en cas d’attaques massives. C'est pourquoi, il faut être vigilant lorsque le nid est à hauteur d'homme ou proche d'une habitation.

Il n’y a pas d’obligation légale de détruire les nids. Si celui-ci est situé sur le domaine public, c’est la mairie qui a la responsabilité de sa destruction. S’il est situé sur le domaine privé, c’est au propriétaire ou au locataire d’appeler un professionnel. Un maire ne peut pas obliger un propriétaire à détruire un nid de frelons asiatiques car il ne s’agit pas d’un nuisible au sens du Code rural.

Entre février et avril, la reine fonde sa colonie, en fabriquant un nid primaire dans un endroit abrité (ruchette, cabane, trou de mur, bord de toiture, roncier...) puis la colonie peut se délocaliser vers un nid secondaire construit à un emplacement plus dégagé et plus élevé lorsque le site primaire devient trop étroit.

Le nombre maximum de frelons adultes dans le nid et aux alentours est atteint en octobre - novembre pour ensuite diminuer avec le départ des futures reines fécondées pour leur lieux d'hivernage (souche, dans le sol, tas de bois et anfractuosités diverses). L'ensemble de la colonie meurt l'hiver venu. Un nid vide n’est jamais recolonisé. Les nids sont particulièrement visibles à l'automne une fois les feuilles tombées.

Toute découverte d'un nid de frelons asiatiques doit être signalée au 02 77 64 57 76.

La plateforme de lutte collective de la Seine-Maritime

Un plan de lutte collective a été adopté en mars 2019. Il est financé par le Département et comprend un dispositif d’aide à la destruction des nids.

Infos pratiques :

En cas de suspicion de nids, contactez la plateforme départementale :
02 77 64 57 76
www.frelonasiatique76.fr

En savoir plus sur le frelon asiatique sur le site de l'ARS Normandie

 

Accessibilité